Life On Film III – Hiver en couleurs [Zenit TTL]

Posté dans Photographie

Life On Film III – Hiver en couleurs [Zenit TTL]

Parfois j’ai du mal à comprendre les forces qui régissent mes décisions photographiques, pas toujours très logiques : Si j’ai immortalisé l’automne en noir et blanc (me privant de toutes les jolies couleurs des feuilles mortes), j’embarque pour l’hiver un rouleau de Kodak Portra 400, star de la couleur. Comme ça, je profiterai bien des ciels gris et des arbres morts.


 

Petite difficulté supplémentaire, en plus de celle de shooter de la couleurs en hiver, j’ai chargé ma pellicule dans un vieux Zenit TTL, un appareil russe des années 1980, qui brille par sa rusticité soviétique. Pendant quelques mois, j’ai donc photographié principalement à l’instinct, ce qui n’a pas toujours été une réussite.

Portrait de chat approximatif

Résultat de ce défi à moi même, la plupart de mes images sont largement sous exposées, ce qui se traduit par un grain conséquent, notamment sur mes prises de vue en intérieur. J’ai malgré tout apprécié utiliser cet appareil, pour le petit défi que cela représentait, surtout en couleur et en hiver. J’ai peut-être simplement voulu aller un peu trop loin trop vite, je lui donne rendez-vous au printemps pour la revanche !

Repetto Lille

La nouvelle vitrine de Repetto, dans le Vieux-Lille, a réveillé ma passion du néon

Sur mon rouleau de 36 vues, au final une vingtaines d’images sont exploitables, ce qui n’est pas si mal sur une pellicule de test et de travail : le but n’est pas forcément ici de construire un projet, mais de vérifier les capacités de l’appareil, tester son fonctionnement justement pour l’utiliser sur des projets plus sérieux en connaissance de cause !

 

Printemps Lille

Heureusement, tout n’est pas sombre, noir et sous exposé.

Ma conclusion de cette petite aventure soviétique : Pour un appareil quotidien à trimbaler au fond de son sac, le Zenit TTL est tout sauf pratique : tout en métal; il est lourd, surtout si vous aimez emporter avec lui d’autres objectifs que celui du kit (un légendaire Helios 44M dont vous lirez plein de choses bien un peu partout sur internet). J’avoue avoir regretté mes appareils “tout plastique” qui m’avait accompagné pour mes précédents “Life On Film”, même si le coté robuste du Zenit rassure : on a pas peur de le  laisser traîner dans le bazar du fond de sac…

Portra 400 Zenit TTL

Bien exposée, la Potra 400 est sensas !

L’hiver n’est pas encore fini, et j’ai une autre pellicule couleurs (oui, je m’acharne…) dans mon fidèle Canon A1, qui n’attends que d’être achevée pour atterrir ici…!

Je vous laisse sur cet autoportrait raté.

Zenit TTL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.