Le Moyen Format argentique : un idéal pour les mariages

posted in Non classé

Le Moyen Format argentique : un idéal pour les mariages

Autrefois format des photographes de studio et des mariagiste réputés, le moyen format est aujourd’hui une notion obscur pour une grande majorité du public, alors même qu’il revient de plus en plus dans des appareils numériques à destination des professionnels. Qu’est ce que le Moyen Format (et pourquoi ça vaut le coût de passer devant l’objectif d’un tel appareil en séance photo) ?

Les différents formats de film

Remontons le temps ensemble de quelques dizaines années, avant les capteurs numérique, à une époque où ce n’est pas le nombre de mégapixel qui faisaient rêver photographes et photogeeks. Non, dans la glorieuse époque de l’argentique, les photographes ne s’affrontaient pas sur la taille du capteur de leur appareil photo, mais sur le format de film que leur bijou mangeait. Il y a, en photographie argentique, trois grandes tailles de film :

  • Le film 35mm, dis « Petit Format« , qui correspond à la pellicule 24×36 (et au standard « Full Frame » actuel »
  • Le film 120mm, plus large, conditionné en rouleau, dis « Moyen Format » qui nous intéresse aujourd’hui
  • Le plan film 4’x5′ (et plus), dis « Grand Format« , pour le travail à la chambre photographique.

Le moyen format, c’est donc le format intermédiaire entre l’appareil de monsieur tout-le-monde, compact, à ranger dans un sac, et la chambre de de studio plusieurs kilo : Une sorte de compromis entre encombrement et qualité d’image supérieure.

Pourquoi un film plus grand est-il meilleur ?

Plus un film photographique est grand, plus la surface qui va être exposée à la lumière est importante, et plus il y aura de détail et de précision dans l’image.Exactement comme un grand capteur numérique des images plus détaillée.

Le moyen format, c’est également une esthétique différente, avec une profondeur de champ plus important : Le sujet est mieux dessiné sur des fond flous plus crémeux et doux.

C’est pour cette raisons que les appareils moyen formats étaient souvent réservés au travaux de studio, au « shooting » de mode, et aux photographes de mariages.


C’est ce qui rend le moyen format argentique intéressant aujourd’hui, tant pour les photographes que pour leurs clients : Les coût de la production d’une image avec un tel appareil sont bien inférieur à ceux d’une image équivalente en numérique.

C’est un incontournable dans les mariages, pour des portraits originaux et sans compromis sur la qualité d’image. Il est très difficile d’imiter ce type d’image avec un appareil numérique, et seul le travail avec le medium d’origine permettra ce rendu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.